Union des Ingénieurs du Conservatoire national des arts et métiers

UNICNAM LIMOUSIN
83 rue d’Isle
87000 Limoges

tél : 06 27 79 87 00
Fax : 05 55 43 69 61
Courriel: gr-limousin@unicnam.net


Retour au format normal


Destination Ingénieur-e
L’Unicnam et le Cnam du Limousin étaient présents...

2 décembre 2010

par Frédéric Joinneau

C’est à 17H00 le 19/11/2010 que l’Unicnam et le Cnam du Limousin ont installé leur KAKEMONO et les documents/brochures au stand qu’ils ont choisi (il n’y avait que 2 stands installés à ce moment là). C’est à partir de 9H00 le lendemain que tous les acteurs étaient réunis pour suivre de beaux discours...



Après une introduction des différents organisateurs (M. VALTON, Mme GRAND) sont arrivés "dans l’ordre croissant" un ingénieur d’un âge certain qui à fait un beau discours en précisant l’origine des ingénieurs (militaires/civils) et l’évolution dans leur carrière. Ensuite nous avons eu la chance de voir différents ingénieurs qui ont parlé de leur métier et des avantages d’un tel métier. Ceux sont des passionnés au coeur de notre système économique qui ont parlé des réalités et fonctionnement de leur métier. L’organisation, l’adaptabilité et l’humilité avec un zest d’humour permettent à ces hommes et femmes (pas loin de 25% aujourd’hui) de s’épanouir et d’améliorer notre quotidien dans des environnements tout à fait différents. D’ailleurs, une qualité majeure d’un ingénieur est de faire ce qui lui plaît même si cela n’a rien à voir avec sa formation initiale...Nous avons eu la joie d’entendre notre Président Laurent Cessac discuté sur l’activité de l’ingénieur... C’est au tour des élèves ingénieurs ayant fait leur premier cycle(CPGE- Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles) dans le Limousin (Lycée Turgot, Gay Lussac ou le lycée Edmond Perrier) de parler : en quelques mots, ils constatent qu’ils sont plus proches de l’entreprise et que le travail en école est quasi aussi dur que les écoles préparatoires... Enfin, les élèves de CPGE des trois lycées cités ci-dessus, nous ont expliqué que la "prépa" n’était pas si dur que cela.

En conclusion, lorsque nous devenons ingénieur il y a tout à faire mais notre "formatage" par la formation initiale et notre passion pour les sciences, nous permettent de nous adapter, de changer de métiers rapidement (moins de 6 mois pour trouver un autre poste d’après des sondages à l’APEC) si nous le souhaitons...Enfin, la formation intiale ne ressemble plus trop à celle connue par la génération des 70’s à 90’s, les classes préparatoires sont devenues, semblent-elles, plus accessibles. Cependant les écoles d’ingénieurs continuent à garder un niveau compétitif...

Frédéric Joinneau

P.S. P.S : j’espère qu’il y aura un jour une manifestation concernant les centres de formation d’apprentissage. Aujourd’hui cela fait aussi la grande force du Cnam et des nouveaux ingénieurs sortant de l’alternance...